Choisir mon avocat par internet, est-ce possible ?

Intenet, c’est bien.

Surfer pour trouver des recettes de cuisine ou le dernier clip de votre star préférée, acheter ses meubles, trouver une adresse, consulter des avis sur des professionnels,  etc.

On y trouve tout et rien et c’est ça qui est bien.

Mais peut-on y trouver l’avocat que l’on cherche ?

La tâche est difficile et je vous propose quelques explications et conseils pour mieux vous y retrouver.


Comprendre une page de résultats

Un premier exemple avec le moteur de recherche Google. Vous voyez dans l’image ci-dessous le résultat de la recherche que j’ai entré. Nous allons maintenant analyser ces résultats pour comprendre.

03 avocat poitiers - resultats

Les annonces qui apparaissent en premier, de quoi s’agit-il ?

Le petit logo en couleur « Annonce » de Google signifie que le gestionnaire du site a passé une annonce auprès de Google. Lorsque vous avez quelque chose à vendre, vous déposez une annonce sur Leboncoin qui se charge d’afficher les annonces et rendre visible vos produits à vendre. Ici, c’est exactement la même chose : la personne ou la société qui gère site en question a payé Google pour pouvoir apparaître en premier dans les résultats et avoir une meilleure visibilité sur internet.

En d’autres termes, sont affichées dans la zone « Annonce » toutes les sociétés qui ont payé une prestation de publicité auprès de Google, qu’il s’agisse de cabinets d’avocats ou d’autres sociétés. Par exemple, dans la copie d’écran ci-dessus, le site secib.fr n’est pas un avocat, mais une société offrant des prestations de services de logiciels aux avocats. Vous pouvez aussi tomber sur des sites commerciaux qui mettent en relation les clients et les avocats et nous reviendrons plus loin sur cette problématique.

Dans la copie d’écran ci-dessus, les 3 autres liens dans la zone « Annonce » sont bien des cabinets d’avocats de Poitiers. Mais la présence d’un cabinet dans la zone « Annonces » ne signifie en rien que l’avocat en question est populaire ou qu’il est le meilleur avocat de la place. Cela signifie seulement que le cabinet d’avocat en question a souhaité payer une annonce auprès de Google pour accroître sa visibilité sur internet et avoir de meilleures chances de recueillir votre « clic » lorsque vous cherchez un cabinet d’avocat.

Les « annonces », beaucoup de cabinets d’avocats en passent. Par conséquent, Google est obligé de faire « tourner » les annonces et c’est la raison pour laquelle vous ne tombez jamais sur le même résultat d’un navigateur à l’autre, d’un jour à l’autre. Celui qui apparaît un jour, peut disparaître un autre jour et revenir plus tard.

Les effets des annonces sont d’ailleurs pervers pour vous en tant que client potentiel d’un avocat : il vous est en effet impossible de mesurer la popularité réelle de l’avocat sur lequel vous faites une recherche, puisque l’annonce ne correspond qu’à un placement commercial. De même, il vous est impossible de savoir si l’avocat sur lequel vous vous renseignez est un bon avocat, puisqu’il a seulement fait le choix d’accroître sa visibilité sur internet par une annonce.

Par exemple, dans la copie d’écran ci-dessous réalisée le même jour, mais avec un navigateur internet différent, le résultat est le suivant :

04 avocat poitiers FF 20160609

Vous constatez que deux des quatre liens ont disparu des annonces et il ne reste donc que deux cabinets d’avocats ayant passé des annonces. Attention, je n’analyse ici que les annonces.

Conclusion : les « annonces » ne sont ni plus ni moins que de la publicité !

L’encadré avec une carte, de quoi s’agit-il ?

Il s’agit d’un lien vers les résultats de Google Maps.

Google, c’est un ensemble d’outils et ces outils interagissent non-seulement entre-eux, mais aussi et avec les sites internet et tout le contenu qu’ils publient, afin de vous renvoyer les résultats les plus pertinents à partir de votre requête.

Ainsi, si vous cliquez sur la carte, Google va vous renvoyer vers l’outil « Google Maps » et vous afficher sur une carte les avocats qui sont à Poitiers (j’ai bien demandé Poitiers dans ma requête).

Mais là encore, la liste des résultats affichée par Google n’a rien à voir avec les compétences des avocats qui s’affichent.

Par contre, à ma connaissance, l’outil « mesure » d’une certaine manière la popularité de l’avocat en comptant, parmi d’autres critères, le nombre de clics qui y sont effectués par les internautes (mais il y en a bien d’autres). Mais l’outil Maps est lié aux zones géographiques sélectionnées dans la carte. Cela signifie que si vous zoomez sur la carte, la liste des résultats va s’actualiser automatiquement : plus de résultats si vous élargissez la zone géographique, moins de résultats si vous la réduisez. Voyez :

05 20160609 resultats maps FF

Les résultats vous donnent d’ailleurs la liste des avocats pris individuellement, même s’ils sont en association avec d’autres avocats. Mais la liste donne aussi les résultats des sociétés d’avocats. Tout dépend en réalité de la manière dont l’avocat ou le cabinet s’est inscrit sur internet.

Et la liste des liens en bleu de Google, de quoi s’agit-il ?

Il s’agit du résultat de votre recherche, hors annonces.

Annonces et résultats : une mesure peu fiable de la popularité de l’avocat.

Là, on entre dans le vif du sujet et les secrets de Google.

Google mesure, entre autres paramètres, le nombre de clics qui sont effectués par les internautes. Par conséquent, il est fort probable que vous retrouviez dans la liste des résultats les conséquences des annonces évoquées en début d’article : en effet, beaucoup d’internautes ont tendance à cliquer sur les annonces sans effectuer aucune autre recherche. Par conséquent, le nombre de clics augmente par l’effet de l’annonce, ce qui a tendance à faire « remonter » le site dans la liste des liens. Dès lors, soyez prudents sur le choix des avocats qui figurent dans les annonces et dans la liste, puisque les deux sont liés. Dans l’exemple ci-dessous, vous allez nécessairement retrouver dans la liste de liens les cabinets d’avocats qui ont aussi passé des annonces. Voyez plutôt :

06 20160610 liste resultats liens FF

Qu’en est-il pour les sites qui ne passent pas d’annonce ?

Pour cette catégorie d’avocats, la mesure de popularité est beaucoup plus fiable et renseigne mieux l’internaute, puisque leur popularité n’est pas « polluée » par les clics publicitaires. Mais là encore, le rang donné par Google n’est qu’une « cote » indicative de popularité sur internet et en aucun cas une garantie de qualité sur les prestations d’un avocat.

Et les autres moteurs de recherche ?

Les résultats varient aussi en fonction du moteur de recherche que vous utilisez Google, Qwnat, Bing, Yahoo, etc.

La même recherche « avocat poitiers » donne sur le moteur Qwant :

07 20160611 liste resultats qwant chrome

La même recherche sur le moteur Bing donne :

08 20160612 liste resultats bing chrome

Autre précision, si vous êtes attentif à l’image ci-dessus, vous constaterez que les résultats du moteur Google influent sur les résultats du moteur Bing, ce qui est logique puisque Bing va aussi recenser ce qui se trouve stocké chez son concurrent, notamment les avis des internautes.

Conclusion

C’est donc en recoupant les informations, sur plusieurs moteurs de recherche que vous pourrez avoir une appréciation plus fiable de la cote de popularité de votre avocat. Vous pourrez d’ailleurs constater que dans tous les résultats affichés, c’est le site de l’ordre des avocats de Poitiers qui ressort en premier, sans jamais avoir passé d’annonce. Comme l’ordre des avocats n’est pas un cabinet d’avocat mais l’instance professionnelle représentant l’ensemble des avocats d’un barreau, on constate ici que c’est l’ordre des avocats qui est le plus sollicité par les internautes pour trouver des renseignements sur les avocats.

Vous constaterez aussi que votre serviteur figure toujours en bonne place dans tous les résultats, sans jamais avoir payé une seule annonce de pub 😉 Chacun décide de l’éclairage à donner à son cabinet, j’ai pour ma part choisi d’autres moyens plus équitables.

Les sites de mise en relation clients/avocats

Une véritable plaie !

Ces sites pullulent sur internet. Sachez que ces sites n’ont rien à voir avec des avocats.

Ce sont des sites uniquement commerciaux qui appellent les avocats pour leur demander, moyennant rémunération, de s’inscrire sur leur site. Ils ne sont donc qu’un autre moyen pour l’avocat de faire de la publicité, puisque c’est le site qui va l’effectuer à sa place (notamment auprès de Google et d’autres, en passant des « Annonces » !)

Voyez par exemple l’image ci-dessous.

09 20160612 resultats annonce sa

Par conséquent, le fait de trouver un avocat par l’intermédiaire de ces sites commerciaux ne vous donne strictement aucune garantie sur ses compétences, puisque l’inscription qu’il a faite ne résulte que d’un démarchage commercial. Il n’y a aucun tri qualitatif sur l’avocat qui s’inscrit, bien que l’accroche commerciale du site vous laisse croire le contraire.

Un autre exemple dans la capture ci-dessous :

10 20160614 10 meilleurs

On pourrait facilement qualifier cette annonce de pratique commerciale trompeuse, car elle vous laisse croire que vous aurez accès aux « 10 meilleurs avocats sur Poitiers », ce qui est totalement faux. Il s’agit là encore des avocats de la région qui semblent s’être inscrits volontairement, pour disposer d’une meilleure audience sur internet, mais il ne s’agit en aucun cas des 10 meilleurs. Un clic sur le lien affiche d’ailleurs une liste de plus de 10 avocats, sans jamais que le site ne vous indique qui sont les 10 meilleurs… et pour cause, puisque l »accroche commerciale est trompeuse.

Évidemment, pour parer aux éventuels reproches, le site ajoute : « voici la liste complète de nos meilleurs avocats (…) évalués par la communauté StarOfService » : la liste devient complète (et plus les 10 meilleurs), ils prétendent que ce sont « nos avocats » (ce qui signifie que s’affichent seulement ceux qui se sont inscrits) et ils sont évalués par les clients du site exclusivement (on ignore si les avis sont réels et s’il s’agit d’un avis sur le site ou d’un avis sur les avocats).

Les pratiques commerciales sont tellement détestables dans ce domaine que certains sites répertorient les avocats sans leur autorisation, en publiant des descriptions totalement fausses. Le but : vous faire payer ! Si vous êtes attentif, vous constaterez que les numéros de téléphone sont des numéros surtaxés et qu’ils ne correspondent pas aux numéros de téléphone des cabinets sur lesquels vous avez cliqué. Les renseignements sont souvent erronés et les fiches obsolètes.

Fuyez donc ces sites commerciaux qui n’ont pas d’autre but que de parasiter votre choix d’un avocat, en vous promettant des rendez-vous rapides, des prestations dont le prix défie toute concurrence, etc.

Les précautions à prendre pour bien choisir son avocat

Pour la recherche d’un avocat, recoupez les informations.

Ne vous précipitez pas sur le premier lien venu, la relation avec votre avocat est capitale. Vous allez le choisir selon votre sensibilité, ses compétences, les matières qu’il pratique régulièrement, vos affinités ou encore sa manière de gérer les dossiers. C’est donc une relation privilégiée, dite intuitu personae.

Demandez-lui s’il pratique régulièrement la matière relative au dossier que vous allez lui confier. Il doit vous mettre en confiance et vous rassurer en vous donnant quelques réponses rapides.

Ensuite, lorsque vous téléphonez à un cabinet d’avocat, vous devez vous assurer d’être au bon endroit.

  • vérifiez que le numéro de téléphone qui y est indiqué n’est pas surtaxé. Si c’est le cas, il y a toutes les chances de croire que vous n’êtes pas en relation avec un cabinet d’avocat.
  • si le numéro est gratuit, assurez-vous que vous avez au bout « du fil » un cabinet d’avocat et non une plate-forme commerciale de mise en relation. Si vous êtes sur une plate-forme, mettez fin à la conversation.
  • si la plate-forme vous invite à laisser un message, restez vigilant. Il peut s’agir d’une plate-forme commerciale qui renvoie votre message à n’importe quel avocat, même s’il ne pratique pas la matière dont votre problème juridique relève.
  • consultez le site internet de l’avocat que vous voulez choisir, ses coordonnées complètes vont y figurer.

Et pensez aussi à interroger vos proches, quitte à leur demander qu’eux mêmes fassent une recherche sur un avocat. Consultez toujours le site de l’avocat pour savoir si sa communication vous convient, si les matières qu’il pratique correspondent à votre dossier, si les honoraires sont indiqués, etc.

Enfin, sachez que la seule véritable plate-forme de mise en relation conforme aux pratiques de la profession et validée par l’instance nationale représentative des avocats, le Conseil National des Barreaux, est le site : http://www.avocat.fr/ et sa plate-forme de consultation avec de vrais avocats : https://consultation.avocat.fr/

Vous y retrouverez d’ailleurs ma fiche en cliquant ici.

Gardez à l’esprit qu’il ne s’agit que d’une plate-forme de mise en relation où les avocats s’inscrivent volontairement et le mieux reste de prendre contact directement avec l’avocat qui vous convient le plus.

Une réponse à “Choisir mon avocat par internet, est-ce possible ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *