Cyberdroit & pratiques commerciales déloyales

marianne-rVous retrouvez dans cette rubrique, l’ensemble des articles publiés par le cabinet sur l’actualité de la vente forcée des systèmes d’exploitation avec le matériel informatique.

De quoi s’agit-il ?

Si, lorsque vous faites l’achat d’un ordinateur et plus particulièrement d’un ordinateur portable, vous avez le choix du matériel (écran large ou au contraire petit, processeur, mémoire vive, capacité de stockage, etc.), vous n’avez en revanche pratiquement jamais le choix de votre système d’exploitation, puisque c’est Windows qui est préinstallé par défaut dans l’ordinateur (à défaut d’acheter un Mac).

Or, ce système d’exploitation vous le payez sans même vous en rendre compte, puisque le prix ne vous est pas indiqué. Vous le payez, même si vous êtes titulaire d’une autre licence pour un autre système d’exploitation (une autre version de Windows par exemple, ou tout autre système d’exploitation) et même si vous voulez utiliser un système d’exploitation concurrent parmi les plusieurs centaines de ceux qui existent actuellement sur le marché.

Plusieurs centaines ? Oui, vous avez bien lu. Parmi les architectures les plus connues dans le paysage informatique, trois grands se dégagent : Windows (XP, 7, 8.1…), Macintosh (Mountain Lion, Yosemite…) et GNU/Linux (les français Mandriva et Mageia, l’allemand OpenSuse, le sud-africain Ubuntu et quelques centaines d’autres).

Se contenter de Windows pour faire fonctionner son matériel n’est donc pas une fatalité, mais les constructeurs de ordinateur refusent de changer leurs habitudes en adoptant des pratiques commerciales qui bafouent les droits des consommateurs. Sachez donc que vous pouvez vous faire rembourser le logiciel système d’exploitation, ainsi que la batterie de logiciels compris dans votre ordinateur et que vous avez aussi payés lors de l’achat de la machine, sans le savoir…

Parfois, la résistance est telle qu’il faut passer par les tribunaux pour que les consommateurs se fassent entendre. Cette rubrique vous informe donc de l’actualité de la vente subordonnée des logiciels avec le matériel informatique.

Enfin, ne soyez pas effrayé, changez vos habitudes et essayez Linux. C’est simple, facile, exempt de virus, personnalisable à volonté, gratuit dans l’immense majorité des cas et parfaitement sécurisé.

Le cabinet est d’ailleurs intégralement équipé en Linux, tant les serveurs que les postes clients, ainsi que la totalité les logiciels utilisés.

Nos articles